Le Domaine —

Revenir au menu

Art + architecture + paysage

Bloc texte: 

Posés sur l'étang, deux volumes rouges, tranquilles (des sculptures de Marta Pan), puis les courbes des allées pour rejoindre le château et les communs…

Le Domaine de Kerguéhennec, acquis par le Département du Morbihan en 1972 et classé au titre des Monuments historiques en 1988, est le témoin de plusieurs siècles d’Histoire. Situé sur la commune de Bignan, il propose une rencontre entre patrimoine et création contemporaine. C’est à ce titre qu’il a été labellisé « Centre culturel de rencontre », intégrant ainsi un réseau européen de centres ayant un projet artistique et culturel en synergie avec un site patrimonial majeur qui se met au service de la création, de la transmission, de la recherche et de l’innovation, tissant un lien étroit entre des publics variés, des territoires. C’est donc sur le site et sur l’ensemble du territoire départemental qu’intervient le pôle des publics et de l’action territoriale pour des visites accompagnées, des visites-ateliers, des classes artistiques, des rencontres avec les artistes, des conférences et des expositions hors les murs.

Le Domaine de Kerguéhennec est une propriété du Département du Morbihan et a le soutien du ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Bretagne) et de la Région Bretagne.

 

Voir le reportage (été 2015) sur le Domaine de Kerguéhennec réalisé par Tébésud.

 

Un patrimoine historique et architectural

Construit au XVIIIe siècle, le château est au cœur d’un espace domanial aménagé dès le Moyen Âge. En 1703, la seigneurie de Bignan est rachetée par les frères Daniel et Laurent Hogguer, de riches banquiers suisses résidant à Paris et prêtant régulièrement de l’argent à la Compagnie des Indes. En 1710, ils font appel à l’architecte vannetais Olivier Delourme pour la construction du château. La famille Hogguer reste propriétaire du Domaine jusqu’en 1732. Après différents changements de propriétaire, le Domaine est racheté en 1872 par le comte Paul-Henri Lanjuinais, maire de Bignan, député puis président du Conseil général du Morbihan. Celui-ci fait du château sa résidence principale et entreprend des travaux considérables sous la direction de l’architecte parisien Ernest Trilhe. 

Un parc paysager d’exception

Ce n’est qu’à la fin du XIXe siècle que le parc, d’une superficie de 45 hectares, fut considérablement remodelé par Denis Bühler. Ce célèbre paysagiste a dessiné avec son frère, le parc de la Tête d’or à Lyon et les jardins du Thabor à Rennes. Le projet concerne essentiellement le parc Nord ; les lignes amples et sinueuses vont alors succéder aux allées rectilignes à la française, créant ainsi un nouveau cheminement plus romantique. Le château n’est plus découvert de front et dès l’entrée ; une approche plus lente permet de mieux s’immerger dans l’esprit du parc. Cette partie du parc abrite un arboretum composé d’essences provenant des différents continents. Au Sud, une allée cavalière a été creusée dans l’axe du château afin d’accentuer la perspective. 

La propriété agricole, d’une superficie de 175 hectares, est désormais exploitée par la Chambre d’agriculture du Morbihan. 

Un parc de sculptures unique en France

Le parc du Domaine de Kerguéhennec est un lieu de référence en matière de présentation de la sculpture contemporaine. Créé à partir de 1986 à l’initiative du Ministère de la culture, de la Direction régionale des affaires culturelles de Bretagne et du Fonds régional d’art contemporain Bretagne (Frac), le parc de sculptures compte parmi les plus importants d’Europe. Il réunit plus d’une trentaine d’œuvres d’artistes majeurs.

Une collection Tal Coat

Le Domaine conserve et présente un important fonds d’œuvres (peintures, dessins, estampes) de Pierre Tal Coat, artiste d’origine bretonne et grande figure de la peinture de la seconde moitié du XXe siècle. La présence de cette œuvre à Kerguéhennec fait sens dans sa relation intime au paysage et la situe dans un contexte fécond en termes de création contemporaine.

Un centre d’art

La programmation artistique du Domaine de Kerguéhennec s’attache au dialogue entre art, architecture et paysage. L’articulation entre patrimoine et création est au cœur du projet culturel.

La programmation artistique et culturelle prend en compte la variété des lieux d’exposition et invite à la circulation dans les différents espaces du Domaine : espace ouvert des anciennes écuries, propice à la monstration d’œuvres monumentales et d’installations ; espace cloisonné et intimiste de la bergerie, pour la collection Tal Coat ; qualité des volumes et de la lumière des salles du 1er étage du château favorisant la déambulation et la découverte de la peinture.

Le Domaine propose, simultanément, deux ou trois expositions d'art contemporain, monographiques et thématiques. La plupart des expositions font l’objet de publications.

Deux ateliers-logements permettent de recevoir des artistes en résidence. Six artistes sont ainsi accueillis chaque année. Les œuvres réalisées dans ce cadre sont ensuite présentées au Domaine ou dans d’autres lieux de diffusion du département. 

Statut (actu/agenda): 
Agenda

Côté parc : conférence

dimanche 2 décembre 2012 à 15h

Avec Louis-Michel Nourry, historien de l’art et du paysage, et Michel Collin, paysagiste et auteur de l’atlas des paysages du Morbihan. « Côté parc » est le fruit d’une collaboration avec le service des Espaces naturels sensibles du Conseil général du Morbihan.

Entrée libre. Réservation conseillée au 02 97 60 31 84
Statut (actu/agenda): 
Agenda

Atelier artistique en famille

samedi 1er et dimanche 2 décembre 2012 à 14h30

Jean-François Baudé, artiste plasticien, propose aux petits et grands de partager un moment convivial en famille ou entre amis. Découvrez les expositions d’automne en expérimentant vous-même un travail de création plastique !
 Pour les enfants de 5 à 11 ans et accompagnés d’un adulte, atelier suivi d’un goûter. Prévoir une tenue vestimentaire adaptée.

7,5 € pour 1 adulte et 1 enfant, goûter compris / sur réservation au 02 97 60 31 84

Printemps 2013

du 17 mars au 2 juin 2013

De la peinture, dans tous les sens... et à tous les étages !

Erwan Ballan, Frédéric Bouffandeau, Élodie Boutry, Claude Briand-Picard, Bernard Cousinier, Nicolas Guiet, Laurence Papouin, Édouard Prulhière, Sylvie Turpin
Peinture hors-cadre et à tous les étages : neuf artistes interviennent dans la totalité du château, des anciennes cuisines du sous-sol aux salles d’expositions du au 1er étage en passant par les salons richement décorés du rez-de-chaussée... et la façade.
Quand la peinture sort du tableau, pour se répandre sur le mur ou s'avancer dans l'espace au-devant de la toile ou encore s'émanciper totalement de l'espace du tableau pour investir ! envahir ! l'espace de l'architecture. Peinture-volume, peinture rhizomatique, qui emprunte à son environnement tout en le colonisant. L'exposition articule des productions spécifiques et des œuvres choisies à l’atelier.

Arnaud Vasseux

Continuum, murmure

Arnaud Vasseux investit les vastes volumes des écuries par un ensemble de réalisations dont certaines seront conçues dans le lieu et en relation avec le contexte du domaine. Son travail met en jeu les notions d'espace, de temps et de lieu par la pratique de la sculpture et notamment en explorant les techniques du moulage et de l'empreinte. Dans l'espace d'exposition, les visiteurs seront confrontés à des réalisations parfois très fragiles. Cette fragilité, l'artiste l'utilise comme un médium.

Tal Coat

Les dessins de Tal Coat. 1926-1940

Originaire de Bretagne, Pierre Tal Coat (1905-1985) est l’une des figures majeures de la peinture française du XXe siècle et l’un des rares artistes à avoir été exposé au Grand-Palais de son vivant, en 1976. Le Département du Morbihan a acquis ces dernières années, notamment auprès d’une importante collection américaine, un ensemble exceptionnel et inédit d’œuvres sur papier réalisées entre 1926 et 1940. L’exposition présente une sélection de dessins permettant de retracer la genèse et la maturation de l'œuvre de l’artiste.

Les actes des 1ères  Rencontres Tal Coat (mai 2011) paraissent à cette occasion, avec des contributions de philosophes, poètes, psychanalystes et peintres.

Statut (actu/agenda): 
Agenda

Rencontre avec les artistes

dimanche 25 novembre 2012 à 15h

À l’occasion de la parution des catalogues de Jérôme Boutterin, Franck Gérard et Claire-Jeanne Jézéquel.

Entrée libre. Réservation conseillée au 02 97 60 31 84
Statut (actu/agenda): 
Agenda

Côté parc : découverte mycologique du parc

dimanche 25 novembre 2012 à 14h

Partez à la découverte des champignons  dans le parc de Kerguéhennec avec l’Association mycologique de Ploemeur Morbihan (AMPM).  Après la cueillette, des déterminateurs expérimentés examinent les espèces récoltées par les participants et les aident à les identifier. 
« Côté parc » est le fruit d’une collaboration avec le service des Espaces naturels sensibles du Conseil général du Morbihan.

Entrée libre. Réservation conseillée au 02 97 60 31 84

Automne 2012

du 21 octobre au 30 décembre 2012

Jérôme Boutterin

Brûler sa maison

Au château, l'exposition de Jérôme Boutterin présente un ensemble de peintures réalisées ces quatre dernières années. Bien que travaillé avec une seule couleur, le tableau n'est pas monochrome. Les jus, plus ou moins denses, les recouvrements, concentrent plus ou moins l'intensité et modulent les valeurs. Chaque élément du tableau est à considérer, nulle hiérarchie. Tout est peint dans une sorte de all-over. Aucune parcelle du tableau n'est négligée mais aucune n'est privilégiée.

jeromeboutterin.free.fr

Franck Gérard

Captif

Dans la bergerie, Franck Gérard, en résidence au Domaine de Kerguéhennec de septembre 2011 à septembre 2012, présente Captif, un ensemble de photographies prises dans l'enceinte de la propriété, et particulièrement dans le parc. Le Domaine, ensemble clos, presque insulaire, qui ménage toutefois quelques percées sur le paysage alentour, porosité aux parcelles agricoles, quoique, ces parcelles sont en réalité intégrées au sein de la composition paysagère. Echappant à l'ordonnancement du dessein de l'architecte et du paysagiste, l'artiste nous conduit à nous arrêter sur la densité du végétal, l'épaisseur des frondaisons, l'encaissement voire l'enfermement des vallées.

www.franckgerard.eu

Claire-Jeanne Jézéquel

Liquid paper

Dans les vastes volumes des anciennes écuries, Claire-Jeanne Jézéquel présente Liquid paper, une installation de sculptures de la série des Sketchs, modules au sol et en relation avec les murs, volumes-réceptacles de la couleur, par imprégnation, un ensemble qui se donne à voir tel un vaste chantier, et qui poursuit la réflexion de l'artiste sur la question des relations entre peinture et sculpture, sculpture et architecture.

clairejeannejezequel.blogspot.fr

Bauduin

La Porte de l’ailleurs, Demeure n°12

Dans le parc, aux abords des rives de l'étang, Bauduin installe La Porte de l’ailleurs, Demeure n°12, la 24e sculpture du parc, un portique monumental de granit, à la fois porte et fenêtre, orienté Est-Ouest, qui se présente tel un passage.

Élodie Boutry [En contrepoint]

C’est comme si…

Dans le petit salon du château, Élodie Boutry, en résidence au Domaine durant l'été 2012, présente C'est comme si..., une installation de peinture, des plans découpés horizontaux, qui colonisent l'espace du pavillon ouest, en répandant le motif des peintures murales dans l'espace.

elodieboutry.blogspot.fr

Élise Beaucousin [En contrepoint]

S-T (surface mentale)

Dans le cadre de sa résidence au Domaine de Kerguéhennec, d’avril à mai 2012, Élise Beaucousin a développé un travail sur le dessin. S-T (surface mentale) se compose donc naturellement d’un dessin à la mine de plomb, présenté à la manière d’une carte sur un plan horizontal, qui se déploie sur un plateau d’acier invitant les visiteurs à circuler autour.

Julien Laforge [En contrepoint]

Mimesis

Dans le parc, à la lisière du bois et des parcelles agricoles, et en léger surplomb, Julien Laforge a installé, au terme de sa résidence au Domaine, une sculpture-observatoire-cabane-refuge... un lieu d'observation privilégié d'où le regard s'échappe à travers des interstices en forme de découpes d'éléments visuels glanés ici et là dans la propriété et ses alentours. Une étrange sculpture, aux allures primitives, occupe une partie de l'espace intérieur.

Statut (actu/agenda): 
Agenda

Visite-atelier pour les enfants

Mercredi 31 octobre 2012, de 14h30 à 16h30

Pendant que les parents visitent le Domaine, les enfants de 6 à 10 ans peuvent participer à une visite-atelier. Carnets et crayons en main, accompagnés par une médiatrice, les enfants partent à la découverte des expositions. L’animation s’achève par un goûter.

Tarif : 4 euro par enfant, goûter compris. Réservation au 02 97 60 31 84

Pages