Des arbres remarquables

Depuis la terrasse nord du château, le point de vue révèle au regard les arbres donnant aux lieux son caractère d’arboretum recherché dans la deuxième moitié du 19e siècle. Cette partie a été aménagée entre 1877 et 1896 avec une riche palette d’arbres comme en témoignent les archives : des feuillus, Chênes d’Amérique, Hêtres pourpres et des persistants, Abies, Pinus, Cryptomerias, Sequoias, Cèdres… La végétation est judicieusement répartie dans un vaste territoire domestiqué : les arbres isolés, les groupements d’allées de ceinture, les encadrements de vue, les bosquets participent à la définition du parc paysager.
 

Malgré les meurtrissures des grandes tempêtes, le public retrouve le décor pictural d’origine, quelques vues encadrées et une partie de l’arboretum planté dans l’esprit de l’époque avec des arbres présentant maintenant des spécificités revendiquées comme « remarquables ».