Exposition à venir —

Revenir au menu

PÉPINIÈRE 2019

du 15 décembre 2019 au 1er mars 2020

L'exposition collective (Claire Colin-Collin, Jaemi Jang, Frédéric Messager et Christophe Robe) présente une sélection d’œuvres (peintures, dessins, sculptures) réalisées lors de résidences de recherche et de création durant l'été et à l'automne 2019.

CLAIRE COLIN-COLLIN

Pour Claire Colin-Collin, le métier de peindre s’articule autour de trois actions fondamentales : faire, défaire, refaire. Les couleurs dialoguent avec le support dans une tension ininterrompue, entre apparitions et disparitions, jouant l’éternel retour de la peinture. L’œuvre se montre dans un mouvement de dépouillement et témoigne d’une durée, d’un geste, d’un passage de la ligne, d’une accumulation de matière. Elle exprime un travail, la vie même de la peinture, simplement.

 

Source : Galerie Bea-Ba

JAEMIN JANG

" Une seule image photographique n'est pas en mesure de documenter des souvenirs sensoriels. C'est pourquoi j'essaie de transformer ces expériences globales en un langage sensible de la peinture. L'œuvre conserve l'imprévisibilité de la réalité (…) La manière de peindre, le mouvement du corps, les niveaux de gris de la palette, les vestiges du temps, la vitalité de la texture de la peinture, font le tableau qui se cristallise dans une épaisseur temporelle. Fixer le regard sur une scène, réduire la distance entre les objets et le peintre, révéler les choses cachées sous la surface du sujet." - Jaemin Jang, 2018

FRÉDÉRIC MESSAGER

Un grand dessin à l’encre, d’autres plus petits, des volumes, des assemblages d’éléments hétéroclites, un cahier d’assemblages de papiers sont regroupés dans cette exposition, des résultats paysagés d’un laboratoire (…) L’errance produit les actes, laisse émerger des possibles : l’association de matériaux incongrus, le «laisser-faire» d’une matière qui sèche, le «pourquoi-pas» d’un geste (…) Je me suis efforcé de travailler dans les terrains-vagues de mes idées pour y produire ce qui s’est élaboré dans l’atelier de la résidence. - Frédéric Messager, 2019

 

Extrait du carnet de résidence de l'artiste

CHRISTOPHE ROBE

Ces dernières années, le travail de Christophe Robe s’est largement tourné vers la question du paysage et du végétal, des paysages très colorés à l’étrangeté parfois inquiétante. La représentation d’intérieurs et d’espaces domestiques a disparu laissant la place aux sous-bois, fleurs, tiges, feuilles, éléments aquatiques, troncs. Certains éléments sont reconnaissables immédiatement, d’autres sont moins évidents. Il s’agit pour l’artiste de représenter le paysage au sens propre du terme, mais surtout son paysage mental et émotionnel.

 

Source : Galerie Jean Fournier

Exposition à venir —

Revenir au menu

#PRINTEMPS 2020

Du 15 mars au 24 mai 2020

ANNE-LISE BROYER

Oraison (La mort de la phalène)

Cette série de photographies (parfois augmentée de dessin à la mine graphite) rend compte d’une expérience sensible du paysage, dans la cadre d'une résidence au Domaine de Kerguéhennec.

La vie y est perçue dans ses moindres reliefs et dans son mouvement le plus infime, le plus délicat. Elle renvoie le spectateur à un réel lointain, insaisissable, respecté.

Cette oraison contient toute la beauté du monde mais aussi sa perte.

CATHRYN BOCH

Au terme d'une résidence de création,Cathryn Boch présentera un ensemble d’œuvres réalisées in situ. L'artiste, lauréate du prix Drawing Now 2014, travaille à partir de cartes routières, vues aériennes, relevés topographiques, qu'elle redessine et qu'elle coud. Cartes et territoires : démarcations, occupations, migrations... le corps, la frontière ; paysage organique, paysage politique.

Exposition à venir —

Revenir au menu

#ÉTÉ 2020

Du 28 juin au 11 octobre 2020

MARC DIDOU

Marc Didou fait de ses sculptures de véritables pièges à images qui se révèlent par le déplacement du spectateur ou l’utilisation de surfaces réfléchissantes. Par le biais de dispositifs sophistiqués d’anamorphose, l’artiste questionne les frontières entre réel et virtuel. L'exposition, conçue comme un parcours initiatique, invite les visiteurs à expérimenter, physiquement et mentalement, les phénomènes de la perception et au-delà, de notre rapport à l’image.

JULIE BONNAUD ET FABIEN LEPLAE

Performance et installation, Construire un feu // Arroser les plantes articule, au sein d’un dispositif mobilier conçu avec un designer, une pratique expérimentale de dessin, conjuguant dessin à quatre mains et dessin au traceur, et la croissance hors-sol de végétaux. L’exposition présentera les dessins résultant de ce dispositif ainsi qu’une documentation relative à sa mise en œuvre durant la résidence au Domaine de Kerguéhennec (printemps 2020).