Spectacles en cours —

Revenir au menu

VOYAGE SONORE

DU 17 OCTOBRE AU 1er NOVEMBRE 2020

La situation sanitaire actuelle prive le Département du Morbihan de la possibilité de proposer les concerts initialement prévus en octobre 2020 pour les 3° Rencontres Musicales.
Néanmoins, la musique reste au rendez-vous au Domaine de Kerguéhennec.
Les Rencontres musicales laisseront place cette année au Voyage Sonore, une exploration de l’écoute en compagnie de compositeurs et de créateurs sonores.
Aline Pénitot, Sophie Berger, Alain Mahé, Sébastien Roux, Kamal Hamadache, Benoit Menut et l’Orchestre National de Bretagne investissent les espaces du Domaine, et nous invitent à naviguer dans leurs mondes sonores au travers d’expositions, de récits ou d’installations.
Des salons du château aux espaces immaculés des communs, la musique, la voix, le récit se propagent et nous invitent à voyager au coeur des pierres, au coeur des sons et au-delà des mers.

 

Musique - Installations visuelles et sonores
Performances - Récits - Projections

 

Pour le communiqué de presse et le dossier de presse, voir l'actualité correspondante.


Aline Penitot (Compositrice électroacoustique et documentariste radio)

Radiographie d’une vague puissante Installation sonore / performance En présence d’Aline Pénitot, samedi 17 et dimanche 18 octobre - BERGERIE - RDC

A la manière d’une partition, cette radiographie d’une vague puissante détaille précisément les processus hydrodynamiques, morphologiques, physiques… qui conduisent à la libération de l’énergie de l’océan sur le littoral : les vagues. Elle donne à entendre les récits et l’expérience de quatre femmes dans la puissance des vagues. Est-ce que l’on entend une vague, des sédiments qui s’accumulent, la houle, la mer du vent à moins que ce ne soit le souffle d’une clarinette.

Kamal Hamadache ((Musicien, compositeur et interprète des musiques électroniques)

Livingstones Installation plastique et sonore En présence de Kamal Hamadache, samedi 17 et dimanche 18 octobre - BERGERIE 1er ÉTAGE

Un dispositif de pierres sonnantes electro-percutées dont les projections font ressurgir la mémoire des pierres.
Installation concertante, Livingstones est un ensemble de sculptures sonores à l’écoute des soubresauts et résonances chaotiques des blocs. Il se construit comme un jardin de pierres dont les modules sont des îlots de matière minérale connectés sonorement. Chaque sculpture a un rythme qui lui est propre. Leur langage est celui des vibrations, des tremblements.
C’est ainsi qu’elles communiquent entre elles, oscillent entre ordre et désordre, tentent d’égarer l’écoute, et luttent contre le déséquilibre pour ne pas complètement s’éteindre.

Sébastien Roux (Artiste sonore)

Anamorphoses #21 et #22 En présence de Sébastien Roux, Samedi 17 et Dimanche 18 octobre - ECURIES ET PARC

« Ce jeu d’exploration est une invitation à une écoute active, attentive et ludique. Au domaine de Kerguéhennec, je souhaite présenter deux anamorphoses en écho l’une de l’autre. La première, en intérieur dans les Ecuries, utilisera la voix comme matériau. La seconde, en extérieur, utilisera des sons électroniques. »

Sophie Berger (Réalisatrice sonore)

Une invitation au voyage depuis l’intimité d’un casque et le confort d’un transat. En présence de Sophie Berger, Samedi 17 et Dimanche 18 octobre - ÉCURIES

49°00’SUD, Voyage en terres australes
"J’ai embarqué sur le navire ravitailleur des îles subantarctiques de Crozet, Kerguelen, et Amsterdam. "Iles de la désolation", terres extrêmes, balayées par les vents. J’ai essayé d’en capter l’atmosphère avec mes micros. Esquisser par le son des morceaux de paysages de ces espaces quasi-vierges. Raconter le voyage. »

 

Rapa Nui (l’île de Pâques)
Immersion sonore à l’île de Pâques, aujourd’hui officiellement « Rapa Nui », du nom du peuple originaire de Polynésie qui s’y est installé. C’est l’une des îles habitées les plus isolées au monde, perdue à des milliers de kilomètres entre Tahiti et les côtes chiliennes.
Terre volcanique, battue par les vents et les vagues de l’océan Pacifique. Elle abrite de nombreux mythes et est peuplée de géants de pierre : les Moaï.
Quelques pas sur cette terre magnétique et mystérieuse, entre sacré et intime, pour en capter la pulsation.

Alain Mahé (Compositeur, improvisateur) / Vincent Fortemps (Auteur et éditeur de bandes dessinées)

Non, peut-être !
Performances d’Alain Mahé et Vincent Fortemps, samedi 17 et dimanche 18 octobre
GRAND SALON DU CHÂTEAU
La Cinémécanique associe Vincent Fortemps (dessin) et Alain Mahé (son, musiques improvisées).
Ce procédé, né de la rencontre d’arts très différents, est une sorte de bricolage qui fait naître en mouvement des paysages mentaux, des rêveries grâce à l’utilisation d’un rhodoïd transparent sur lequel Vincent Fortemps dessine au crayon gras lithographique et d’une plaque de verre à travers laquelle une caméra filme les illustrations en temps réel. Les images se transforment et évoluent devant le spectateur.


Benoit Menut (Compositeur) / Anita Conti (Photographe) Stéphane Lavoué (Photographe) / Benjamin Britten (Compositeur) et l'Orchestre National de Bretagne

40e Rugissants - Voyage Maritime en son et image SALLE À MANGER DU CHÂTEAU

"En avril 2018 l’Orchestre National de Bretagne a initié un projet pluriannuel dédié à la mer, ses métiers, ses hommes et femmes, ainsi que ses légendes. Pour réussir ce projet, il nous semblait important d’incorporer des disciplines diverses allant de la photographie aux sciences maritimes et écologiques. Depuis nous avons créé multiples formes de musique de chambre aux oeuvres symphoniques. Les deux vidéos présentées à Kerguéhennec ont été créés pour mieux partager ce travail avec un public en dehors de la salle de concert."

 

Anita
Benoit Menut – Compositeur / Anita Conti – Photographe
Grant Llewellyn – Directeur Musical / Orchestre National de Bretagne
Florence Drouhet – Directrice artistique / Valéry Faidherbe – Réalisation
Inspiré par la vie et la photographie d’Anita Conti, le compositeur brestois Benoit Menut et la Directrice Artistique Florence Drouhet, ont créé un véritable concerto pour images et orchestre. Les images noir et blanc présentées nous transportent sur le pont ou dans une cabine d’un bateau de pêche. La musique traduit l’émotion du envers cette grande Dame et rappelle ses engagements. Si cette dernière a rationalisé les pratiques de pêche hauturière, elle a dans les années 1940, lancé l’alerte sur la raréfaction des ressources marines.

 

Four Sea Interludes
Benjamin Britten - Musique / Stephane Lavoué – Photographe
Grant Lewellyn – Direction Musicale / Orchestre National de Bretagne
Florence Drouhet – Direction Artistique / Valéry Faidherbe – Réalisation
Les Quatre Interludes Maritimes de Benjamin Britten sont tirés de son opéra Peter Grimes l’histoire tragique d’un pêcheur et la vie de son village côtière. Florance Drouhet a choisi d’accorder les images tirées de La série A terre ! de Stephane Lavoué, des hommes et des femmes dont leur vie est rythmée par la pêche. Avec es portraits de Lavoué, les éléments naturels figurés par Britten deviennent des personnages à part entière, au même titre que les modèles du photographe.

 

" Avec l’aimable autorisation de France Musique et de la Ville de Lorient, et en partenariat avec les éditions Artchipel ".