Le château a fermé ses portes pour une grande campagne de travaux qui durera 3 ans. Le parc est toujours fermé suite au passage de la tempête Ciaran. Seul le coeur de site est ouvert à la balade. Nous vous remercions de votre compréhension.

Les Nocturnes
du parc 2023

Pour la deuxième année, le Domaine de Kerguéhennec vous propose une expérience musicale à la tombée de la nuit. Installez-vous au grand air pour la soirée, admirez le coucher du soleil et profitez de plusieurs spectacles et concerts. Au cœur d’un amphithéâtre naturel aux abords du château, dans la cour de la bergerie ou dans la cour d’honneur, plusieurs scènes vous accueillent pour des concerts, des apéros sonores et des DJ sets. Tout au long du week-end, participez à un jeu de piste intéractif avec les illustrations d’Aurélien Jeanney. Profitez de la journée du dimanche consacrée aux familles pour découvrir et assister à des ateliers autour du son et poursuivre la journée avec une boum, ouverte aux petits et aux grands et des concerts. Une offre de restauration sur place vous permettra de découvrir la cuisine de Cyril Bermond au Café du parc, ou sur le pouce avec les foodtrucks Oh! Crêp, D'bo Délices et Urban Sushi Truck.

 

Entrée libre & réservation obligatoire

Les réservations sont valides jusqu’à 20h les jeudi, vendredi et samedi et jusqu’à 16h le dimanche.

Il vous est conseillé d'apporter des assises pour votre confort, ainsi qu'une couverture en fonction de la météo. 


DU JEUDI 6 JUILLET AU DIMANCHE 9 JUILLET

URBANIMAL - Aurélien Jeanney

Urbanimal est un parcours graphique, une chasse au trésor visuelle et interactive pour découvrir ou redécouvrir le Domaine de Kerguéhennec... Urbanimal est une expérience artistique et ludique grandeur nature. Chaque illustration découverte s’anime en réalité augmentée et donne accès à une nouvelle énigme à résoudre pour trouver la prochaine cachette !

Des tablettes numériques sont mises à disposition. Se renseigner à l’accueil.


JEUDI 6 JUILLET

 

Pour inaugurer ce grand week-end musical, le Domaine de Kerguéhennec met l’enseignement artistique à l’honneur, et valorise la culture bretonne. Les élèves des conservatoires de Vannes et de Pontivy proposeront des courtes formes musicales dans le parc en duo, trio, quatuor ou orchestres.

À 19h30, batucada, ensemble de musiques actuelles et orchestres par le Conservatoire à Rayonnement Intercommunal de Pontivy

À 20h45, le Conservatoire à Rayonnement Départemental de Vannes vous entrainera en solo, duo et trio de guitare classique, piano et violon.

 

Soirée en partenariat avec le Conservatoire à Rayonnement Départemental de Vannes, le Conservatoire à Rayonnement Intercommunal de Pontivy et la Confédération Kenleur.

 

 

À partir de 22h, place à la musique traditionnelle et à la danse, avec le spectacle et le bal participatif Klas’Dañs de la confédération Kenleur.

La Klas’Dañs 5èmes, vous invite à vous immerger au cœur de l’action en vous proposant sa création chorégraphie participative, inspirée de danses traditionnelles, accompagnée par le duo Ewen COURIAUT et Thibaut LOTOUT.

Sur une musique originale, les élèves retraceront un fil chronologique des principales caractéristiques de danses du pays de Baud avec une « Ronde d’appel », invitant tous et toutes à rentrer dans la danse. S’en suit le « Quadrille Baldivien », où chaque figure sera démontrée par les jeunes maîtres à danser avant de se lancer tous ensemble. Et pour conclure, la « Drolka » qui combine savamment diverses figures sur un pas d’an dro et de polka pour finir de s’amuser en beauté.

À 23h, « Ma zone » est un spectacle sur lequel les élèves de Klas’Dañs 4èmes ont pu bénéficier de l’expérience de Lukaz NEDELEG (conteur/poète/slameur). Qu’est-ce qui définit ma zone ? Mon espace ? Le proche, le lointain, les uns et les autres… Au travers de textes originaux d’élèves et d’une chorégraphie évolutive et actuelle se basant sur la « dañs Plinn » se pose cette question de l’identité, du sentiment d’appartenance, de l’acceptation de l’autre, mais aussi de l’acceptation de soi.

 

 

 

VENDREDI 7 JUILLLET

en partenariat avec L'Echonova, lieu de musiques actuelles

 

Batteur de formation, Antoine Messager Pasqualini mêle toutes ses expériences musicales pour étoffer ses morceaux. Que sa musique invoque le drone, l’electronica ou des climats plus expérimentaux, la percussion et la construction rythmique ont toujours été centrales dans les compositions de Monolithe Noir. Il repasse derrière le clavier pour présenter son troisième album Rin, aux côtés de Christophe Claeys à la batterie et de Yannick Dupont à la basse et au clavier. Les trois acolytes ont composé Rin, qui signifie secret en breton, à quatre mains, avec la complicité de Yannick DupontLa Bretagne, l’envie de la retrouver et la redécouvrir a été centrale dans l’écriture du disque et dans l’imaginaire qui en émane. Rin explore plein de paysages différents.

 

 

Christophe Chassol est un compositeur, réalisateur et musicien français aux méthodes de composition singulières. Il est le créateur d’albums/films/performances inclassables, qu’il appelle des "Ultrascores", voyages musicaux aux Etats-Unis avec Nola Chérie, en Inde avec Indiamore, en Martinique avec Big Sun et au Japon, avec sa dernière œuvre en date, Ludi, librement inspirée du Jeu des Perles de Verre de Hermann Hesse.

En marge des concerts qu’il donne à travers le monde, Chassol compose pour le cinéma et la télévision. Il collabore également avec une grande variété d’artistes internationaux, parmi lesquels Frank Ocean, Solange, Xavier Veilhan, Sophie Calle, le groupe Phoenix, ou encore Sebastien Tellier. A l’occasion de l’exposition Basquiat Soundtracks à la Philharmonie de Paris au printemps 2023, Chassol propose une composition singulière autour du peintre et plus particulièrement d’une de ses toiles, « Action Comics ».

Outre la ressemblance physique qui frappe au premier regard, il se passe quelque chose dans la peinture de Jean-Michel Basquiat que l’on retrouve dans la musique de Christophe Chassol. C’est à travers leurs compositions, sur toile pour l’un, sur partition pour l’autre, que la comparaison est la plus évidente. Car ils ont cette façon de découper, superposer, sampler, composer par-dessus des échantillons de leurs précédentes créations, qui les lie. Créer une toile de fond et composer dessus avec les techniques qui leur sont propres.

 

 

Après les concerts, terminez en musique la soirée au coeur de la bergerie avec le set de La Mante des Eaux.

 

SAMEDI 8 JUILLET

en partenariat avec L'Echonova, lieu de musiques actuelles

 

Dans les récits fantastiques, il existe toujours un entre-deux mondes. Mélanie Loisel explore une terre inconnue, mystérieuse et fascinante, entre chanson traditionnelle et musique contemporaine. Avec les mots du patois de Haute-Loire, les textes de ses chansons appellent des sensations où montagnes, pluie, vent, failles, monstres, nuit et poussière se rencontrent. Du souffle brut, une contrebasse réinventée dans ses usages, une voix qui chante, murmure, râle et crie dans une langue du lointain, parfois du silence. Et voici que le relief des espaces devient tout à coup perceptible...

 

 

Réinterpréter Bach. Le citer, le transformer, l’arranger, l’orchestrer. Ces actes de métamorphoses datent de ses contemporains et du compositeur lui-même, et se sont perpétués durant trois siècles jusqu’à aujourd’hui.

Arandel reprend des œuvres de Bach en mêlant musique acoustique et électronique, en utilisant des instruments anciens et rares du Musée de la Musique. Toujours pertinente, la musique de Bach est une source d’inspiration infinie dont la permanence assure la mémoire vivante, aussi variée et singulière soit-elle.

Le dernier album d’Arandel InBach est sorti en 2020 chez Infine.

 

 

Après les concerts, terminez en musique la soirée au coeur de la bergerie avec le DJ set de DJ Moff du collectif N U B A.

 

DIMANCHE 9 JUILLET

en partenariat avec l'association Elektroni[k]

En clôture des Nocturnes du parc, Electroni[k], association rennaise engagée pour le soutien des arts et cultures numériques, a conçu une après-midi pour le public familial, autour de propositions mêlant le son, l’image et les nouveaux médias. Tout au long de l’après-midi, profitez de concerts au casque à l’heure de la sieste, participez à une chasse au trésor en réalité augmentée, découvrez la broderie 2.0 ou participez à une boum pour petits et grands.

Ateliers entre 15h et 18h

  • Lucioles (à partir de 6 ans)

Venez-vous initier au design interactif en fabricant un objet lumineux, une luciole en papier et en bois. En famille, chacun découvre ainsi l’univers des makers en passant par la création de circuits électriques, l’assemblage et la customisation. Cet atelier est conçu par Bérengère Amiot.

  • Electro Tempo (à partir de 6 ans)

Composez votre propre morceau de musique électronique, grâce à différents dispositifs et instruments numériques et initiez-vous à la composition musicale à l’aide de tablettes numériques.

  • Voyage numérique ( à partir de 5 ans)  

Du jeu indépendant onirique aux défis multijoueurs sur tablette en passant par le retrogaming, venez vivre des expériences de jeu uniques.

  • Broderie 2.0 ( à partir de 6 ans)

Accompagnés par l’artiste Agathe Mercat, découvrez la broderie numérique et réalisez une création textile.

 

Concerts

 

Grâce à un système de casques audio reliés entre eux, Electroni[k] propose une forme d’écoute originale : l’artiste Pal Parallax jouera des morceaux qui ne seront entendus que par l’intermédiaire de ces casques. Une manière douce et détendue de démarrer cette après-midi festive à l’heure de la sieste.

 

 

Autre temps fort de cet après-midi, petits et grands sont invités à se lâcher sur le dancefloor pour un moment jubilatoire et festif ! Venez danser, sauter, courir, chanter, crier en compagnie du collectif lorientais N U B A, pour une ambiance délurée avec pour mot d'ordre : “Amour, groove et paillettes" !

 

 

Pour clore ce week-end, nous vous proposons une rencontre autour de deux musiciens aux univers singuliers – l’un issu de la musique classique, l’autre électronique – dans un parc où jouent leurs enfants. S’instaure alors un échange fertile autour du clavier, de l’organique et de l’électronique. Après un premier titre, Les enfants sauvages, ils poursuivent leur collaboration autour du piano « ouvert et nomade » de Björn, associé aux synthétiseurs modulaires de Pavane, et créent ensemble un espace d’improvisation et de jeu.