Harald Klingelhöller

Harald Klingelhöller (1954 – Allemagne)

Mit Buchstaben der Worte : Unrecht schreit (Avec des lettres de : injustice crie)

1995-2003 – Granit noir d’Afrique du Sud

Acquis par commande à l’artiste en 1995

Coll. Fonds régional d’art contemporain de Bretagne

Appuyée contre la façade du château, l’œuvre se présente comme un amoncellement de blocs de marbre. A quel chantier sont-ils destinés ? Si l'on en croit le titre, que l'on peut traduire par « Avec les lettres des mots : l'injustice crie », ce serait celui du sens, toujours à construire. Les lettres évoquées, qui demeurent indéchiffrables, ne peuvent pas pour l'heure apporter la réponse. Une manière de rappeler que le sens, comme la justice, ne sont pas donnés, figés, mais font toujours l’objet d’un travail de construction/déconstruction, sociale, politique, et peut-être, aussi, artistique et esthétique…