Le château, le Café du parc et les espaces d'expositions sont fermés du 7 novembre au 3 décembre 2022 inclus. Le parc reste ouvert tous les jours de 8h à 21h. Nous vous donnons rendez-vous le 4 décembre pour la réouverture du chateau et de nos expositions d'hiver.

Christine Crozat > Mémoires de formes

Le 01 janv. 1970
Mis à jour le 13 juil. 2021

Christine Crozat s’intéresse à ce qui surgit dans le mouvement et dans le déplacement. Les fréquents voyages en train entre les deux villes où elle vit et travaille (Paris et Lyon) sont des moments propices à la réflexion et à la création. Sa recherche se construit à partir de relevés, de récoltes et de multiples esquisses saisies lors de ses voyages en Europe et au Japon. Elle se nourrit autant de son travail en psychiatrie, de son écoute quotidienne de la radio, que de son intérêt pour l’histoire de l’art, la littérature, le cinéma et la danse contemporaine. Se constituent des séries ou plutôt des suites, c’est-à-dire un mouvement, une logique propre à la construction de la forme et à son évolution. Cette opération s’orchestre dans l’espace (celui de l’exposition, celui du livre) avec tout ce que cela suppose en termes de circulation (les corps en mouvement, le regard) et de construction d’un possible récit (les conditions d’apparition d’une narration en même temps que l’image prend forme et fait figure).

Christine Crozat s’emploie, dans le silence de leurs transformations, à garder vive la mémoire sensible des formes.

Défaut


Réserver